Faire son savon saponifié à froid

Un des points essentiels pour fabriquer son savon c’est la découverte de la magie associée à la création de savon. Il est nécessaire de bien se former au départ afin de prendre du plaisir dans la pratiquer et la fabrication de son savon. Faire son savon c’est un loisir créatif et ludique mais vaut mieux se procurer les informations dont on a besoin pour réussir son savon et éviter les erreurs de création.

savon

Fabriquer son savon soi-même est devenu pour certaines personnes un devoir. Peut-être pour créer un savon sain pour la peau sensible d’un enfant ou d’un bébé. Ou bien après une prise de conscience sur le contenu des produits cosmétiques du commerce, la nécessité d’utiliser un savon maison est devenu une évidence. Les raisons sont nombreuses et elles ont toutes légitimes. L’important c’est de prendre du plaisir et de faire du bien à sa peau en fabriquant son propre savon.

De plus c’est la possibilité d’utiliser un cosmétique artisanal sans substances chimiques formulé à partir d’une recette de savon performante.

En découvrant les principes de la fabrication de savon, vous découvrez aussi la chimie. Vos proches seront impressionnés de vos connaissances sur le savon saponifié à froid et sur sa fabrication. Tout le monde est bien conscient que pour fabriquer son savon, on a besoin de connaissances solides. C’est un véritable savoir-faire où le savonnier est expert des huiles.

Une fois que l’on maitrise les principes de base, il est envisageable de modifier des recettes de savon en remplaçant un ingrédient par un autre ou bien de créer sa propre recette en partant de zéro. Il vous sera possible d’ajouter d’autres ingrédients à votre recette, de surgraisser votre savon ou bien de le colorer.

On ne peut pas passer à côté des fondamentaux pour faire son savon. Le principe de base de la réaction chimique qui hydrolyse les corps gras en molécules de savon et en glycérine est cœur de la fabrication.

Chaque ingrédient joue un rôle spécifique dans le processus de saponification à froid. Vous devez choisir des matières premières de qualité en prenant des huiles et de graisses végétales avec de la soude caustique. La proportion de soude caustique doit être calculée avec précision.

Pour la graisse végétale, chaque huile possède en effet son indice de saponification. C’est un critère à prendre en compte dans le calcul de la quantité d’hydroxyde de sodium nécessaire pour saponifier votre savon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *